Retour

Le déplacement de symptôme

Le déplacement <span>de symptôme</span>

Qu'est-ce que le déplacement de symptôme ? 

Nous allons donc parler aujourd'hui de quelque chose qui peut être plutôt dérangeant s'il est involontaire, mais aussi très utile s'il est provoqué : le déplacement de symptôme !

Mais pour commencer :

Qu'est ce qu'on peut appeler un symptôme en hypnose ?

Il s'agit bien souvent de la raison qui amène une personne à venir en cabinet : la cigarette, les blocages, le manque de confiance, les compulsions alimentaires, le manque de confiance, les addictions, les crises de paniques, etc...

Toutes ces choses sont, dans la grande majorité des cas, des symptômes et ont donc, par définition, une cause !

 

Qu'est-ce qui peut causer ces symptômes ?

Toutes les parts inconscientes qui ont quelque chose à dire ! (Cf. article : Y'a du monde à l'intérieur)

 

À quoi ça sert ?

Il peut y avoir une multitude de réponses à cette question en fonction des gens, mais ce qui est sûr, c'est que ces symptômes ont toujours une utilité, un but ! Et il s'agit la plupart du temps d'une utilité émotionnelle, comme :

Ravaler et bien enfermer des émotions (les pompiers avec les addictions et compulsions, entre autres, sont très efficaces pour ça !)

  •  Éviter de se retrouver dans une situation qui, selon un manager, pourrait créer de nouveaux traumas (parler en public, relations intimes, prise de responsabilités, s'affirmer de manière générale...).
  •  Éviter de se retrouver dans une situation qui peut rappeler un traumatisme et donc réveiller un exilé existant (impossibilité de se rendre dans un endroit, de revoir une personne, de faire certaines activités, ...).
  •  Cela peut aussi être un exilé qui s'exprime pour signaler qu'il est là, "appeler à l'aide" (c'est souvent le cas des symptômes physiques psychosomatiques comme les douleurs chroniques, l'eczéma, ...).

Et bien sûr, cette liste est loin d'être exhaustive !

 

Et qu'est-ce ça engendre tout ça ?

Qu'essayer d'enlever un symptôme sans aller s'occuper de la cause comme on peut le voir parfois (dégoût de la cigarette ou du sucre, protocoles métaphoriques pour redonner de la confiance, anneaux gastriques virtuels, etc ...) est soit voué à l’échec (dans le cas d'un inconscient qui sait se protéger), soit peut créer ou un amplifier un autre symptôme pour compenser et répondre à l'objectif qu'avait le symptôme supprimé. Un déplacement de symptôme donc ! Et si on n'y prête pas attention, pour citer l'un de mes formateurs : c'est comme jouer à la roulette, on ne sait pas par quoi il va être remplacé, et rien ne garanti que l'on y gagne au change !

 

Mais en quoi ça peut être utile alors ?

Et bien en ayant cela en tête, le déplacement de symptôme peut devenir un outil dans le cas de certaines utilités que l'on ne peut pas complètement résoudre avec l'hypnose sans aller voir un thérapeute pour le restant de sa vie.

Par exemple si l'on découvre en explorant avec l'inconscient que l'alcool est un mécanisme qui a été mis en place par une part pour décompresser, gérer les tracas de la vie quotidienne (l'hypnose ne vous empêchera pas d'en avoir à vie !), et bien on peut parfois négocier avec cette part pour trouver un autre comportement moins nocif qui peut répondre à la même utilité (faire du sport, jardiner, lire, peindre, ...). Ça restera un symptôme, car vous ressentirez parfois le besoin d'aller courir ou de vous occuper de vos plantes après une dure journée ... mais ça reste plus sain que 3 verres de rhum en rentrant du travail !

 

Et dans l'accompagnement en cabinet, qu'est-ce que ça implique ?

Pour commencer, que l'on ne va pas faire de la symptomatologie ! Nous parlerons assez peu du grignotage, du stress, en bref, du symptôme qui vous amène ... Nous irons directement nous occuper de la cause.

L’inconvénient ? Cela peut nécessiter un peu plus de séances qu'avec d'autres méthodes , mais cela permet, de mon point de vue, un résultat plus stable dans le temps et sans effets secondaires indésirables ! (C'est d'ailleurs l'une des raisons principales pour lesquelles je ne propose pas d'arrêt du tabac en une ou deux séances !)

Prenez contact